Un peu d'histoire

Frise-historique.png

Le Mot « Zoothérapie » provient  du mot grec  « Zoo » qui signifie  « animal »,   et du mot grec   « Therapeia » qui signifie  « soin, cure ».

De la préhistoire à nos jours, l’animal a toujours fait partie de notre environnement, autant physique que spirituel. D’abord considéré comme une sorte d’intermédiaire entre le monde des humains et celui des dieux (les égyptiens), jusqu’à devenir notre animal de compagnie.

Son effet bénéfique sur l’Homme était déjà reconnu au 9e siècle, puis 17e siècle, on pensait en effet que s’occuper d’un animal pouvait rétablir l’harmonie entre le corps et l’esprit.

Aux 18e et 19e siècles, diverses espèces d’animaux faisaient partie intégrante du décor de plusieurs institutions de soins en Allemagne, Angleterre et USA. Florence Nightingale, fondatrice des techniques infirmières modernes, fut l’une des pionnières dans l’emploi d’animaux pour améliorer la qualité de vie des patients.

Il a toutefois fallu attendre la fin du 20e siècle pour que la recherche se développe et démontre alors scientifiquement les effets bénéfiques que l’animal peut avoir sur la santé physique et psychologique des humains.